top of page

Sommeil et allaitement

Dernière mise à jour : 24 avr.

L’allaitement maternel souffre de nombreuses idées reçues et parmi celles-ci : “Un bébé allaité dort moins bien qu’un bébé au biberon” ou “L’allaitement c’est épuisant car les tétées de nuit sont plus importantes que celles de la journée”. Faisons le point sur ces idées reçues, car elles sont fort heureusement fausses. Oui il est possible d'allaiter bébé et de bien dormir !



Il est possible que de nombreux bébés allaités au sein se réveillent un peu plus fréquemment la nuit que leurs petits camarades nourris au biberon. Les quantités bues à chaque tétées sont souvent plus petites qu’au biberon et le lait maternel se digère plus facilement et rapidement qu’une préparation pour nourrisson. Mais le sommeil de la jeune maman n’en pâtit pas pour autant durant les premières semaines de vie de bébé, car l’ocytocine, hormone qui permet l'éjection du lait, favorise la détente et un ré endormissement rapide en sommeil lent. Le sommeil de la maman allaitante est donc très réparateur et parfois, les mamans ne se souviennent même plus combien de fois elles se sont réveillées durant la nuit.


Au-delà de quelques mois de vie, quand bébé a dépassé les 6kg, qu’il est diversifié, que sa courbe de croissance est harmonieuse, qu’il est en bonne santé et que sa mère peut le faire téter (ou stimuler sa lactation) à plusieurs reprises dans la journée, bébé n’a à priori plus besoin de téter la nuit*. Si bébé se réveille encore quelques fois la nuit, malgré que tous ces critères soient validés, et que cela n’épuise pas sa mère, alors c’est tout à fait convenable. Cependant, si la maman est épuisée par des réveils très nombreux durant la nuit, parfois toutes les 45 minutes à 1h, alors il existe des solutions pour la soulager. Il est bien sûr possible d’aider bébé à limiter le nombre de tétées à celles dont il a besoin ou d’induire un sevrage nocturne en douceur dans ces cas. La lactation de la mère et son envie de continuer à allaiter résiste rarement à l’épuisement. Une maman reposée a bien plus de chances de continuer à allaiter aussi longtemps qu’elle le souhaite et de s’épanouir en le faisant.


Si tu te sens épuisée ou que ton bébé manque de sommeil (test pour le vérifier ici), voici quelques idées pour te soulager : 

  • Pratiquer le co-dodo si ça te convient pour ne pas avoir à te lever pour allaiter. Ne cède pas à la pression d'arrêter le cododo si ça te permet de te reposer.

  • Trouver du relais et tirer ton lait pour que bébé le reçoive au biberon ou une autre alternative, par le co-parent, l’assistante maternelle ou une autre personne de ton entourage.

  • Le laisser dormir là où il s’est endormi. Si ton bébé s’endort au sein et que tu l’allonges ensuite dans son lit, il est possible qu’il se réveille rapidement, sans avoir fini sa sieste ou avant d’avoir réellement besoin de téter la nuit. Beaucoup de bébés se sentent insécurisés quand on change leur condition d’endormissement et ne se laissent pas duper.

  • Dissocier le sein et l’endormissement, en faisant téter bébé avant que les signes de fatigue apparaissent et en lui proposant une routine du coucher (change, gigoteuse et câlin), avant de la laisser s’endormir dans son berceau, en portage ou en poussette. 


Si tu ressens le besoin d’un soutien pour maintenir ton allaitement et bien dormir, n’hésite pas à me contacter. J’ai déjà accompagné des milliers de familles, dont beaucoup avaient des bébés allaités au sein. Aujourd’hui, elles ont tous les outils pour que l’allaitement soit doux et pour accompagner sereinement leur petit vers un sommeil serein et suffisant. J'accompagne tout aussi bien les mamans allaitantes qui souhaitent continuer l'allaitement et mieux dormir, que les mamans allaitantes qui souhaitent la fin de cet allaitement ou les parents qui nourrissent bébé au biberon.





* Mon enfant dort mal des docteurs Thirion et Chalamel, spécialistes du sommeil de l’enfant et de l’allaitement maternel.

487 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page