top of page

Mon bébé est allergique aux protéines de lait de vache...

Attention : cet article ne contient pas de conseils médicaux. Il est important de consulter des professionnels de santé si vous soupçonnez une allergie aux protéines de lait de vache (PLV), ou tout autre problème digestifs chez bébé.


J'ai souhaité écrire cet article car je rencontre de plus en plus de parents avec des bébés APLV en souffrance pendant les accompagnements et j'ai moi-même été concernée. Ma dernière fille souffre d'une allergie aux PLV, alors même qu'elle a été allaité au sein jusqu'à ses 13 mois. Voici quelques pistes pour vous aider à reconnaître et à adapter le régime alimentaire d'un bébé APLV.




L'APLV qu'est-ce que c'est ?

On parle à priori d'allergie et non d'intolérance pour éviter la confusion avec l'intolérance au lactose (sucre contenu dans le lait). Il existe 2 types d'APLV, la première IgE-médiée et la seconde non IgE-médiée. Mais nous n'allons pas entrer dans le détail dans cet article, si nécessaire un.e allergologue vous expliquera la différence.


Quels sont les symptômes d'une allergie aux PLV ?

Bébé peut présenter différents symptômes. Il peut en cumuler quelques uns ou les présenter tous. Ils sont plus ou moins gênants.

  • Les symptômes digestifs : vomissements, reflux, gaz malodorants ou selles explosives, coliques, selles glaireuses et sanguinolantes...

  • Les symptômes cutanés : érythème, urticaire, rougeurs, petits boutons, démangeaisons...

  • Autres symptômes : pleurs intenses notamment en position horizontale, rhinites, difficultés respiratoires, troubles du sommeil, douleurs après les tétées ou biberons, préférence pour la position ventrale pendant le sommeil...


Quel.les professionnel.les de santé consulter ?

Le/la pédiatre ou votre médecin traitant prendra en charge bébé ou vous dirigera vers un.e allergologue de votre région. Vous pouvez également en parler à votre sage-femme, surtout si elle est certifiée IBCLC, elle saura vous guider.


Mes conseils si bébé est allaité au sein :

C'était le mode d'alimentation exclusif de ma fille lorsque nous avons soupçonné une APLV. Nous avons été suivi par ma SF IBCLC et sa pédiatre, qui a pris conseil auprès d'une de ses consoeurs allergologue à l'époque. Elles m'ont conseillé d'appliquer une éviction stricte de tous les laits (vache, brebis, chèvre...) pendant au moins 2 semaines pour observer les conséquences. Au bout d'une dizaine de jours, tous les symptômes de présentaient ma fille ont disparu : impossibilité de dormir sur le dos, reflux, gaz et selles explosives et malodorantes, présence de sang dans les selles, pleurs intempestifs et intenses... En tant que maman allaitante, j'ai eu du mal à m'imaginer me priver de tous les types de lait pendant si longtemps car il y en a absolument partout ! Alors j'ai trouvé de quoi me faire plaisir : gâteaux sans PLV (le Savane a été mon meilleur ami pendant près d'un an), "fromages" à cuisiner à base de produits végétaux pour des pizzas ou croque-monsieurs par exemple (vous en trouverez facilement en magasin bio), desserts végétaux (Andros en fait de très bons entre autres mais non bio) et même des glaces Magnum vegan. Je me suis également mise à la cuisine sans lait animal et j'y ai pris pas mal de plaisir. En cas d'APLV, maintenir l'allaitement maternel est fortement recommandé, il faut donc que vous puissiez trouver du plaisir dans votre alimentation pour maintenir une lactation suffisante. Une maman frustrée ou malheureuse aura du mal à envisager de poursuivre son allaitement. A partir du moment où ma fille a été diversifiée je lui ai également proposé des gourdes à base de protéines végétales (Babybio ou Good Goût), j'ai également cuisiné mon lait ou des PPN végétales. Une réintroduction a été faite avec du lait de chèvre pour ma fille à la fin de l'allaitement. Elle boit maintenant du lait de croissance à base de lait de chèvre et mange des desserts au lait de brebis ou de chèvre également. En revanche, en dehors de quelques apports de lait de vache (pizza ou lasagnes par exemple), elle supporte mal le lait de vache en trop grande quantité. Une large majorité des bébés pourront manger à nouveau des PLV après la réintroduction. Attention les produits sans lactose ne sont pas adaptés pour les enfants APLV.


Mes conseils pour les bébés allaités au biberon avec PPN :

Dans un premiers temps, le.la pédiatre ou allergologue vous conseillera certainement une préparation pour nourrisson à base de protéines de riz (Premiriz, Novalac riz...), un hydrolysat, c'est une PPN à base de lait de vache mais sans PLV (Allernova, Nutramigen...) ou une préparation à base d'acides aminés. Il existe des risques d'allergies croisées avec les protéines de lait de chèvre c'est pourquoi on vous proposera de passer sur ce type de PPN. Quand bébé a goûté au lait maternel ou à une PPN au lait de vache ou chèvre, ça peut être difficile de lui faire boire une des ces PPN. Le goût de ces PPN est très amer et déplaît souvent aux bébés. Dans ce cas, vous pouvez l'introduire petit-à-petit dans les biberons, en mettant 1/4 de PPN végétal par exemple avec 3/4 de lait maternel ou d'une PPN chèvre puis augmenter les quantités régulièrement. Si bébé a déjà commencé la diversification, vous pouvez également y ajouter des céréales vanille pour bébé ou même du cacao (sans sucre), ou en faire des flans avec de la vanille.


Des recettes adaptées : Actuellement sur Ulule, vous pourrez participer au financement des fiches Tout savoir sur l'alimentation des tout-petits. Vous y trouverez un comparatif de PPN, incluant des PPN à base de lait de chèvre, mais aussi de nombreuses recettes adaptées pour les bébés souffrant de cette allergie aux protéines de lait de vache. Participez en choisissant votre contrepartie à prix tout doux et tentez votre chance à notre concours spécial alimentation !! Plus de 700€ de cadeaux offerts par moi-même (chaise-haute Tripp Trapp) et mes partenaires : Lansinoh, F'latté, Popote et @bienmangeraveclydie ! Cliquez-ici pour en savoir plus ! Vous pouvez également encourager la création de ces contenus gratuits (Instagram et blog) en participant à cette campagne Ulule. 😉



Cet article vous a plu ? Pensez à laisser un ❤ ci-dessous !


475 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page