Journal de bord d'un maman accompagnante parentale (3)

Pendant mon congé maternité, je tiendrai un petit journal de bord de ces premières semaines après la naissance de mon 3ème enfant, ma petite Lucie. Ces notes me permettront de partager avec vous, des astuces que j'utilise au quotidien pour accompagner nos enfants dans différents domaines qui préoccupent les jeunes parents, en tant que mère et professionnelle de l'accompagnement parental : sommeil, allaitement/biberon, soins naturels, diversification ... J'essaierai de relater les moments importants de notre vie, sans trop rentrer dans le détail, afin de cibler les éléments qui me semblent répondre à des problématiques rencontrés par de nombreux parents avec un nouveau-né.

Semaines 4 à 10 : mars et avril


Ces quelques semaines ont été placé sous le signe du sommeil pour Lucie et d'une grande déception pour moi.


J'ai tardé a publier ce 3ème billet :

En effet, j'ai du reprendre le travail beaucoup plus rapidement que prévu car mon congé maternité d'auto-entrepreneuse avait été calculé à 5€ par jour. Pensant qu'il y avait une erreur, car ça me semblait incroyable de travailler si dur et de payer autant de cotisations pour des cacahuètes, ça ne m'avait pas précoccupé. Mais le calcul invrassemblable de la CPAM était en fait correct ... Donc je me suis pris une grosse claque et je dois reprendre le travail alors que ma fille n'a même pas l'âge requis pour être accepté en crèche mais passons .. C'est une autre histoire ...


Lucie, une " grosse " dormeuse :

De mes 3 enfants, je pense que Lucie est la plus grosse dormeuse pour le moment, ce qui tombe plutôt bien car les Emma et Vadim demandent encore beaucoup d'attention donc c'est top de pouvoir récupérer. Nous continuons le cododo et je dois avouer que c'est très agréable car Lucie s'endort dans mes bras vers 21h ou 22h et enchaîne des cyces de sommeil très profonds jusqu'à 7 ou 8h le matin. Et ce depuis sa naissance. Elle tétait deux fois dans ce laps de temps jusqu'alors, mais depuis quelques jours il n'y a plus qu'une tétée vers 3 ou 4h du matin et une vers 6h. Des tétées très courtes, pour se rendormir plus que pour manger. Je pense que pour ce 3ème enfant et grâce à mes connaissances sur l'évolution du sommeil de l'enfant, j'ai pu vraiment lâcher prise sur ces premiers mois. Et pour le moment, comme nous dormons bien ensemble l'arrêt du cododo n'est pas à l'ordre du jour. Les habitudes de journées risquent d'évoluer un peu dans les prochains jours en revanche, car je commence à voir que la luminosité et les bruits de ses frère et soeur commencent à la gêner. Je l'accompagnerai donc petit à petit sur des siestes dans son lit dans ma chambre petit à petit. Je pense que son rapport au sommeil joue également beaucoup dans la qualité de celui-ci, je pense que pour elle se sera un apprentissage facile. Les prochaines semaines nous le diront.


Hygiène naturelle infantile de 1 à 3 mois :

Nous pratiquons toujours l'HNI mais les habitudes ont un peu évoluées. Il m'arrive de lui proposer le pot chapeau quand je la vois émettre des signes d'inconfort et que j'entends des gargouillis et assez souvent elle élimine dedans. Mais je n'ai plus toujours la possibilité de remarquer ses signaux du fait de la reprise du travail. Elle est toujours avec moi pour l'instant, ce qui me permet quand même de pratiquer une HNI rythmée également sur les changes. A ce moment là, je lui propose d'éliminer et très

régulièrement elle en profite. Je pense que le fait de lui proposer le pot régulièrement dans la journée ne lui permet pas d'avoir des éliminations complètes, uniquement le jour et apaise les nuits. Je ne prétends pas que ça peut marcher pour tous les bébés mais je pense que certains facteurs aident Lucie a bien dormir :

- elle tète énormément en journée et a besoin de peu la nuit

- elle fait soit 3 longues siestes ou au moins 5 plus courtes dans la journée, cela facilité l'endormissement paisible le soir (aujourd'hui elle a moins dormi à la sieste et elle a du téter longtemps pour s'endormir au coucher)

- elle ne fait jamais caca la nuit

- j'ai vraiment lâché prise sur l'idée de la faire dormir ailleurs que contre moi ou près de moi la nuit, ses conditions de sommeil sont donc constantes

- pour les siestes elle est en portage ou sur le ventre sous ma surveillance à chaque instant





Dormir sur le ventre :

Oh oui ça ne colle pas avec les recommandations et en effet je ne conseillerai jamais de faire dormir un bébé sur le ventre sans surveillance. Mais pour le moment lorsque Lucie est sur le dos, elle a les pieds qui remontent et parfois son réfexe de Moro qui la fait sursauter. J'ai essayé de rouler une serviette sous ses genoux ou pour la mettre légèrement de côté, cela avait fonctionné avec Vadim et Emma, mais ça ne lui convient pas. Elle n'est donc tout simplement pas capable de se détendre suffisament pour s'endormir sur le dos. J'observe donc son évolution et lorsqu'elle ne sera plus en tension au niveau du bas de son dos, je pourrai lui proposer de commencer à s'endormir sur le dos, dans son lit de façon plus autonome.


Concernant l'allaitement :

Lucie est toujours allaité exclusivement, aucun rythme pour le moment. Je commence un comparatif de tire-lait éléctriques sans fil, car je vais la confier à une assistante maternelle en septembre et j'aimerais être bien équipée cette fois-ci. Le tire-lait bruyant et encombrant Medela Symphony ou le tire-lait manuel qui tue le poignet avaient eu raison de ma lactation quand Vadim avait moins de 6 mois. Cette fois-ci, j'aimerais pouvoir alier le tire-allaitement et mon travail dont j'ai besoin pour m'épanouir, le plus longtemps possible. Mais sans prise de tête bien sûr !


Voilà, ce billet est un peu court mais je manque de temps. J'essaierai d'être plus régulière dans les prochaines semaines pour que vous puissiez glaner quelques infos utiles pour vous dans ce journal :) Merci pour vos retours sur les 2 premiers posts, ça me fait plaisir que cela vous soit utile.

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout