top of page

Et si on se débarrassait des couches ?

Dernière mise à jour : 1 juil.

L'été approche et la question de la continence ("propreté") se pose pour les parents d'enfants qui entreront à l'école bientôt ! Je vous propose de faire un point sur le sujet grâce à un petit jeu de VRAI/FAUX :


Un enfant ne peut pas être continent ("propre") avant de savoir monter les escaliers : FAUX ! Ce n'est bien sûr pas aussi simple que cela. Nous avons des spinchters involontaires et volontaires. Les premiers se relâchent lorsque la vessie est pleine ou qu'une pression est faite par l'arrivée d'un gaz ou de selles. Les seconds peuvent être maîtrisés. Selon mes lectures sur le sujet, la maîtrise des sphincters serait parfois possible dès le 9ème mois de vie. Selon mon expérience personnelle de l'hygiène naturelle infantile (HNI), un enfant est capable de relâcher ses spinchters dès les premières semaines de vie lorsqu'il reconnaît une routine proposée par le parent pour éliminer (exemple : enlever la couche, mettre sur le pot, communication verbale ou signée,...). Concernant l'action de "se retenir" c'est un processus plus long et complexe qui peut maturer dès 18 mois chez certains enfants, mais bien plus tard pour d'autres.


On ne peut pas proposer le pot avant que l'enfant ait 2 ans car cela traumatise l'enfant : FAUX ! Il est possible de proposer, sans imposer, à votre enfant d'éliminer dans un pot dès les premiers jours de vie (voir photo de ma fille pendant une tétée, sur le pot). J'ai pratiqué l'HNI, ou communication de l'élimination, avec 2 de mes 3 enfants et j'ai remarqué que cela leur avait apporté énormément de confiance au moment de quitter les couches. Le principal est de proposer et de respecter que, parfois, l'enfant n'ait pas envie de rester assis sur le pot, mais aussi de beaucoup communiquer sur le sujet pour éviter que cela devienne une gêne ou un tabou. L'enfant doit se sentir à l'aise avec ses sensations pour en prendre conscience.



Laisser mon enfant fesses nues dès que possible l'aidera à ne plus utiliser de couches : VRAI ! Pour pouvoir prendre conscience de ses éliminations un enfant doit pouvoir expérimenter ce que l'on appelle communément "les petits accidents". Il est également nécessaire de tout lui expliquer, sans se fâcher. Un enfant ne fera jamais caca sur le tapis par provocation. Le processus est long et c'est en répétant l'action d'aller à temps sur le pot qu'il réussira à bien maîtriser ses sphincters.


Il existe des méthodes magiques pour rendre son enfant continent : FAUX ! Je ne suis vraiment pas adepte des méthodes qui consistent à récompenser l'enfant qui fait ses besoins sur le pot. Avec ce genre de méthode de renforcement positif, votre petit risque de ne pas être à l'écoute de son corps et de ses sensations mais bien plus concentré sur la gommette ou le fait de vous faire plaisir. Comme pour l'alimentation, il existe des stratégies pour éveiller l'intérêt de l'enfant, afin qu'il satisfasse son propre plaisir de quitter les couches, en restant connecté à ses besoins.


Vous vous posez des questions sur ce sujet ? J'ai créé pour vous une plateforme complète pour accompagner l'acquisition de la continence (ou propreté). Découvrez ici tous les détails sur cette formation exclusive destinée aux parents d'enfants de 0 à 4 ans. Plus d'informations par ici.

640 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page