top of page

Diversification alimentaire : les recommandations mises à jour

Dernière mise à jour : 22 janv.

Les recommandations officielles sur la diversification alimentaire du jeune enfant ont enfin été mises à jour ! On progresse, vers moins de pression sur les parents notamment sur les quantités et une ouverture du champ des possibles par rapport aux allergènes par exemple. En revanche, la pratique de la DME fait une entrée très timide sur ces documents officiels.


Bébé DME

Les quantités :

Les quantités conseillées sont beaucoup moins précises et c'est une très bonne chose ! J'ai rencontré des parents qui pesaient les aliments de bébé et qui étaient vraiment inquiets lorsque leur enfant ne terminait pas ses plats ou au contraire qu'il en réclamait davantage. Chaque enfant est différent, assimile différemment ou n'a pas le même gabarit que son camarade de crèche, il est donc normal qu'ils ne mangent pas tous les mêmes quantités. Cette mise à jour va certainement permettre à de nombreux parents de se détendre et d'observer leur enfant pour évaluer les quantités dont il a besoin.


Quelles quantités donner à manger à bébé ?

Quand introduit-on les protéines, féculents et allergènes ?

C'est maintenant officiel, ils peuvent tous être introduits dès 4 mois, en petites quantités. Seuls les coquillages et viandes crues, ainsi que le miel (jusqu'à 1 an) restent interdits à et les produits laitiers au lait cru hors pâtes cuites style emmental ou comté (avant 10 ans).


Le gras c'est la vie !

On peut ajouter à tous les plats une c.c. d'huile (colza de préférence ou tournesol, etc) ou une noisette de beurre doux. Pour des bébés bien joufflus mais surtout pour aider au bon développement de leur cerveau.


Huile bébé

La DME ou diversification alimentaire menée par l'enfant :

C'est assez timidement que l'information concernant cette pratique entre dans ce guide. Un petit encart en fait rapidement état, sans donner aucune info précise, juste en alertant sur le danger éventuel. Hors la DME ne se fait pas toujours avec des morceaux, elle favorise surtout l'autonomie, la curiosité et le fait de rester connecté avec ses besoins. Gardons en tête que, si l'introduction des morceaux et textures différentes se fait autour de 9-11 mois au maximum, l'enfant a moins de risque de refuser les nouvelles textures plus tard.

Seule une possibilité de donner de l'eau à son enfant, au verre dès 4-6 mois est proposée, en effet de nombreux bébés ne passent pas par la case biberon et c'est ok. Même plutôt chouette pour leur développement oro-moteur et l'alignement des dents.


Divers à éviter :

La charcuterie (hors jambon blanc) trop salée est à éviter, ainsi que les biscuits apéritif, les jus de fruits ou soda et biscuits sucrés ou bonbons qui contiennent eux trop de sucres. On encourage plutôt les parents à utiliser des herbes aromatiques ou épices douces pour relever un peu le goût des plats. Une copine m'a récemment rappelé, en m'apportant un bon dessert, que l'on peut aussi relever les fruits avec des herbes. Je me suis régalé d'un bocal de fraises, framboises et myrtilles avec de la menthe et du basilic, un délice, à faire découvrir à vos petits !


Une nouveauté sur le lait de croissance :

Le lait 3ème âge ou de croissance n'est plus systématiquement recommandé à partir d'un an. En effet, cela fait quelques temps que cette est question est soulevée par de nombreux parents. Le lait de croissance est-il vraiment nécessaire quand l'enfant a une alimentation très diversifiée ? N'est-ce pas un produit commercial ? Cela fait déjà quelques temps, qu'après avoir pris connaissance de la littérature existante, que je recommande aux parents de le proposer s'ils en ont les moyens, ou d'alterner avec du lait entier, puis de ne garder que le lait entier après 3 ans. A la maison, je donne également des boissons végétales non sucrées à mes enfants.


Des recettes adaptées : Actuellement sur Ulule, vous pourrez participer au financement des fiches Tout savoir sur l'alimentation des tout-petits. Vous y trouverez un comparatif de PPN, mais aussi de nombreuses recettes adaptées pour les bébés et les jeunes enfants. Participez en choisissant votre contrepartie à prix tout doux et tentez votre chance à notre concours spécial alimentation !! Plus de 700€ de cadeaux offerts par moi-même (chaise-haute Tripp Trapp) et mes partenaires : Lansinoh, F'latté, Popote et @bienmangeraveclydie ! Cliquez-ici pour en savoir plus ! Vous pouvez également encourager la création de ces contenus gratuits (Instagram et blog) en participant à cette campagne Ulule. 😉


Fiches alimentation bébé






Posts récents

Voir tout

3 comentarios


Bonjour Marianne, et merci beaucoup pour votre site qui est véritablement une mine d'information!! J'ai une petite question concernant le lait de croissance. Mon bébé à maintenant 13 mois et boit encore quelques biberons de lait de chèvre dans la journée (env. 300 ml). Nous complétons avec des yaourts de lait de chèvre. Pour des raisons personnelles nous souhaitons ne pas lui donner de produits à base de lait de vache. Pensez vous que le lait de chèvre suffit à lui apporter tout ce dont il a besoin? Si jamais il ne veut plus de biberon, peut on passer au 100 % produits lait de chèvre sans que ça ne crée de carence? Merci pour votre réponse. Belle journée! Carole…

Me gusta
Contestando a

Super! merci beaucoup pour votre réponse ! :o)

Me gusta
bottom of page